Skip to content

Un demi-saumon

Le mercredi, jour des enfants, j’ai l’après midi de libre, je m’occupe des petits. Aujourd’hui, après avoir déposé la toute petite à la musique, j’ai pu me consacrer à grattouiller le petit dernier.

Les beaux outils

J’avais pour objectif d’arriver à la moitié du saumon, objectif atteint. On peut dire qu’un quart du bateau est désormais gratté.

Jusqu'au milieu du saumon qu'il disait

Je m’en doutais, je l’avais lu, gratter à ce niveau est beaucoup moins simple qu’à l’avant du bateau, je ne me doutais juste pas d’à quel point c’était pénible. Quant au saumon, j’ai essayé avec le grattoir, mais c’est tellement pas plat qu’il n’accroche à peu près nulle part. J’essaierai avec une brosse circulaire sans doute pour lui.

Objectif atteint !

Une après midi donc plié en quatre ou cinq ou six. Courte rencontre aussi avec un voisin d’emplacement, homme très cool et tout en perspicacité : « Alors, on gratte ? ». Et l’occasion de discuter du bateau avec les gars du chantier qui confirment mes intentions sur les suites à donner.

Mais vraiment, avoir le bateau à 30 minutes de la maison, ça change tout.

Coucher de soleil sur déchargement de grumier