Skip to content

Et que ça brille !

Profitant de ma Dremel retrouvée et des quelques accessoires reçus, je me suis attaché ce soir à redonner un coup de jeune aux lettres de la plaque du bateau.

Ca faisait un moment qu’on les avait enlevées, ramenées à la maison, on avait tenté dessus l’astuce de Loulou (lecteur de tout pratique), et ça avait pas si mal marché, mais les lettres en cuivre de la plaque du bateau n’en avaient pas retrouvées totalement leur superbe, et s’étaient rapidement ternies depuis leur traitement de choc…

J’avais toujours pour projet de leur redonner un coup de jeune, aussi ai-je fini par acheter une brosse laiton pour ma Dremel. Car c’est bien connu : Dremel ponce, Dremel polis, Dremel perce, Dremel permet de bricoler en plein milieu du salon, chose interdite avec n’importe quel autre outil. Et ça, ce sont des occasions qu’on ne rate pas !

La petite brosse a tout donné, et au final, ce n’est pas comme neuf, mais ça brille (même si le faible éclairage ne le rend pas évident sur les photos).

Bons et loyaux services

Restait alors à vernir les lettres, et je cherchais une méthode pour ne pas les retrouver au petit matin collées sur le papier journal. J’ai décidé de les suspendre avec du fil à coudre, sur un support qui intéressa autant qu’inquiéta la Toute petite : « tu me l’abîmes pas, hein ? ».

Test d'une technique de vernissage non conventionnelle

Le Petit lui, donna un coup de main remarqué. Avec comme un petit goût de retour au début du mois de décembre !

Poncé, vernis, ça brille